Équipe pédagogique et administrative

Picture_Hadizatou Alhassoumi.jpg

Hadizatou Alhassoumi

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Hadizatou Alhassoumi est de nationalité nigérienne. Agronome de formation, elle est titulaire d’une thèse sur le développement rural. À travers une approche genre pluridisciplinaire, sa thèse appréhende les dynamiques liées à la valorisation de la culture de sésame considérée comme une culture de femmes dans l’ouest du Niger, et ses effets sur les rapports de genre. Au Niger, elle a participé à l’encadrement de groupements de femmes pour le développement de la culture de niébé et celui d’une herbe de cueillette. Elle était chargée de l’intégration du genre dans l’équipe de formulation des projets du programme compact de la Millénium Challenge Corporation au Niger de 2013 à 2016. Actuellement elle est enseignante-chercheure à la faculté d’agronomie de l'Université Abdou Moumouni de Niamey où elle enseigne les matières relevant de la sociologie.


DiopSall_Fatou2.jpg

Fatou Diop Sall

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Fatou Diop Sall est socio-anthropologue. Elle enseigne  à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint Louis du Sénégal. Elle a été cheffe du département de sociologie de 2005 à 2007 et préside la Cellule genre et équité. Elle coordonne le groupe d’études et de recherches genre et sociétés (GESTES). Elle travaille sur différents axes de recherche autour de la citoyenneté et des droits humains. Fatou a piloté le premier projet financé par le Fonds d’Impulsion de la Recherche Scientifique et Technique (FIRST) du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation sur les violences basées sur le genre dans les milieux de formation. Elle est  volontaire pour diverses organisations comme la Convergence des Femmes Universitaires pour le Leadership Féminin et membre du Conseil pour le développement de la recherche en Afrique (CODESRIA).


Harding_Ruth (1).jpg

Ruth Harding


Assistante administrative
Certificate of advanced studies en genre et développement

 


Medroa_Bruno.png

Bruno Medroa

Programme officer
Certificate of advanced studies en genre et développement

Bruno Medroa est titulaire d’un bachelor en relations internationales de l’université de Genève et d’un master en affaires européennes du Global Studies Institute de l’université de Genève. Pendant deux ans, il a travaillé à Bruxelles à la mission de la Suisse auprès de l’OTAN, puis au German Marshall Fund of the United States. Il a ensuite travaillé à Genève en tant que coordinateur de projet à l’Organisation internationale des employeurs puis comme assistant de projet pour les projets relatifs au développement durable à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.


Picture_Oumoul Khayri Niang Mbodj.jpg

Oumoul Khayri Niang Mbodj

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Oumoul Khayri Niang Mbodj est anthropologue et chercheure. Elle est spécialiste du genre, formatrice et analyste pour l’intégration du genre dans les instruments de développement. Elle dispose d'une longue expérience sur des thématiques globales et sectorielles diverses. Elle est membre de l’Association des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement (AFARD), a animé un cours sur genre et démocratie au Centre d'études des sciences et technologies de l'information (CESTI) à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) pendant de 2007. Elle intervient à un niveau stratégique au Ministère de la femme de la famille et de l’enfance de son pays.


Picture_Maïmouna Ndoye.jpg

Maïmouna Ndoye

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Maïmouna Ndoye est juriste (maîtrise UCAD, Dakar), elle est également titulaire d’un DEA en études genre (Université de Genève et Université de Lausanne) ainsi que d'un doctorat en études du développement (IHEID, Genève). Elle définit son domaine de compétence en quatre mots clés : genre, développement, droits humains, droits reproductifs et sexuels. Elle travaille actuellement en tant que conseillère technique genre dans une agence de coopération bilatérale qui œuvre pour la santé et le bien-être des populations et qui a volontiers accepté qu'elle garde un lien avec l'enseignement en genre à travers le programme de e-learning. Maïmouna est par ailleurs membre de l’AFARD (Association des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement) depuis 1999.


Picture_Yvette Onibon Doubogan.jpg

Yvette Onibon Doubogan

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Yvette Onibon Doubogan est géographe, socio-économiste, spécialiste en genre et développement. Titulaire d’un doctorat en économie du développement, elle a travaillé notamment sur la problématique du développement social. Membre de la Commission nationale de création de l’institut de la femme au Bénin, elle participe aux processus nationaux pour la définition des politiques et stratégies en faveur de la promotion de l’équité et de l’égalité de genre. Elle est actuellement enseignante au département de sociologie de l’université de Parakou.


Picture_Adrienne Ramde.jpg

Adrienne Ramde

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Adrienne Ramde est conseillère en développement local et titulaire d’un Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS) de sociologie appliquée au développement local, Faculté d’anthropologie et de sociologie, Université Lumière Lyon 2 (France) en 2001.  Depuis plus d’une dizaine d’années, elle s’est investie dans le domaine de l’intégration du genre et développement dans les activités agricoles au niveau régional au Burkina Faso, ainsi que dans d'autres domaines tels l'évaluation de projets de développement ou la planification locale participante. Elle est membre fondatrice du Réseau d’Appui à la Citoyenneté des Femmes Rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad (RESACIFROAT) et de l’Association d’Appui au Développement Local et à la Coopération Internationale (ACACIA).  Elle est chargée de projet au niveau de l’ONG Eau Vive à Ouagadougou depuis 2007.


Sakho_CheikhSadibou (1).jpg

Cheikh Sadibou Sakho

Enseignant du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Cheikh Sadibou Sakho est socio-anthropologue, titulaire du doctorat en études du développement de l’IHEID de Genève dans lequel il s’est consacré à l’analyse des usages de la nature chez les Niominkas (Sénégal). Il est actuellement enseignant-chercheur à la section de sociologie de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis au Sénégal où il développe des recherches autour de thématiques comme l’économie verte et le changement social, l’entrepreneuriat féminin et les réseaux religieux, la budgétisation sensible au genre, les masculinités en mutation. Il a récemment (fin 2016) coordonné une recherche-action sur la budgétisation communale sensible au genre au Sénégal et a fondé le Groupe de Recherche en Environnement, Énergie(s) et Sociétés (GRENES).

Soler_Liliana-resize140x140.png

Liliana Soler Gomez

Directrice du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

Chargée d’enseignement à l’IHEID, Liliana est coordinatrice de la formation genre à distance de l'Executive Programme en politiques et pratiques du développement (DPP) et responsable académique pour l’Amérique latine du même programme. Elle est également responsable du projet  RedConcerto : Développement territorial post-conflit avec une approche différentielle et de genre au Catatumbo (Colombie). Liliana enseigne principalement le genre, la méthodologie de la recherche appliquée et la gestion stratégique de projets de développement. Elle travaille dans le domaine du développement depuis une vingtaine d’années. Active pendant une dizaine d’années dans la planification et la gestion publique en Colombie, elle a notamment dirigé le département de planification de la ville de San José de Cucuta et mis sur pied et piloté un programme de planification participative associant des organisations sociales et des administrations municipales dans le département du Nord de Santander. Liliana a travaillé, pendant plusieurs années, comme collaboratrice scientifique dans le cadre d’un mandat du gouvernement suisse (DFAE) visant à faciliter le processus de paix en Colombie. Membre du conseil et co-présidente de la commission technique de la Fédération Genevoise de Coopération (FGC),  elle est aussi la Secrétaire générale de la Société suisse des américanistes et de la Fondation Lobsinger. Liliana est titulaire d’un Master en science politique (universités de Genève et Lausanne, 2000), d’un Master en études du développement (Université de Genève et Institut universitaire d’études du développement, 1994) et d’un certificat en formation d’adultes (université de Genève, 2011).


Picture_Claudy Vouhé 2.jpg

Claudy Vouhé

Enseignante du programme
Certificate of advanced studies en genre et développement

 

Claudy Vouhé est titulaire d’un DEA (Master II) en marketing international. En Namibie, elle a coordonné pendant 6 ans un projet de l’UNICEF sur les micro-entreprises des femmes, l’alphabétisation et l’intégration transversale du genre dans les politiques économiques. Puis elle a enseigné au sein du programme Gender Policy and Planning du Development Planning Unit de Londres (DPU, University College London) pendant 5 ans et participé à de nombreuses missions de consultation. De retour en France en 2001, elle a co-fondé le réseau Genre en action au sein duquel elle milite toujours et mène des projets de recherche-action. Elle est actuellement chargée de projet de l’association L’Etre Egale et travaille sur l’intégration du genre dans les politiques de la ville et à l’international sur des thématiques variées : santé, éducation, travail et emploi, développement urbain, budget-genre, changement organisationnel etc.  Elle est impliquée depuis 2007 dans le programme de e-learning de l’IHEID.