Qui sommes-nous ?

La Bibliothèque Kathryn et Shelby Cullom Davis est spécialisée dans le domaine des relations internationales et des études du développement. Elle offre une riche collection documentaire, reflet des disciplines (anthropologie et sociologie du développement, droit international, économie internationale, histoire internationale, science politique/relations internationales) et des domaines de recherche de l’Institut (droit, histoire, science politique, sciences sociales, économie, etc.), et plus particulièrement :

  • Commerce et intégration économique
  • Conflits, règlement des différends et construction de la paix
  • Culture, identité et religion
  • Démocratie et société civile
  • Droit international et organisations internationales
  • Droits de l'homme, droit et action humanitaire
  • Environnement et ressources naturelles
  • Finance et développement
  • Genre
  • Gouvernance
  • Migrations et réfugiés
  • Politique et pratiques du développement
  • Santé globale

Située à proximité des organisations internationales à Genève, elle est ouverte à tous les chercheurs intéressés par l'étude des relations internationales et des questions de développement.

En chiffres

La Bibliothèque met à disposition aujourd'hui :

  • 350 000 volumes
  • 650 revues spécialisées
  • 685 séries spécialisées
  • 3 500 films
  • De nombreuses ressources en ligne (bases de données, périodiques électroniques, e-books, etc.)

Associations

La Bibliothèque est membre des associations et des réseaux suivants :

  • Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA)
  • Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche (LIBER)
  • Bibliothèque Information Suisse (BIS)
  • Réseau suisse des centres de documentation spécialisés dans le développement (NEDS)
  • Association of International Librarians and Information Specialists (AILIS)
  • Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse (Memoriav)

Remerciements

L’Institut remercie Mme Kathryn Davis, notre ancienne disparue en 2013, pour le financement de la bibliothèque qui porte son nom et celui de son époux.

Nos remerciements vont également à la Loterie romande pour sa contribution à l’équipement de la bibliothèque.
 

Loterie_romande_2.png.jpg