07 mars 2018

Prophétismes en Côte d’Ivoire

Le 16 novembre, l’anthropologue Jean-Pierre Dozon, directeur scientifique de la Fondation Maison des sciences de l'homme et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, donnait une conférence de la chaire Yves Oltramare sur les prophétismes en Côte d’Ivoire.

« Les prophétismes sont apparus en Côte d’Ivoire en situation coloniale, mais aussi après l’indépendance », a précisé M. Dozon. « Certains d’entre eux sont devenus des religions ou des Eglises à part entière. Ils n’ont cessé d’être mêlés aux évolutions économiques, sociales, politiques du pays – notamment au développement des cultures de rente – et aux tensions qui les ont accompagnées. On a pu parler, à leur propos, d’une reprise d’initiative de la part des colonisés, ou de la capacité d’agir (agency) des subalternes.  Ils constituent une forme de production religieuse de la modernité, qui correspond assez peu au paradigme du désenchantement du monde ».

La chaire Yves Oltramare Religion et politique dans le monde contemporain, dirigée par le professeur Jean-François Bayart, a pour mission d’apporter une contribution scientifique majeure à l’analyse de l’impact des rapports entre religion et politique sur l’évolution des sociétés et du système international.