Jakob Kellenberger

 

Après des études doctorales, Jakob Kellenberger a entamé en 1974 une carrière diplomatique au Département fédéral des affaires étrangères. De 1975 à 1984, il a occupé plusieurs postes à Madrid, Bruxelles et Londres. De retour en Suisse, il a pris la tête du Bureau de l’intégration, un service conjoint des Départements fédéraux des affaires étrangères et de l’économie, responsable des relations avec l’Union européenne et l’Association européenne de libre-échange. De 1992 à 1999, il a été secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères.

En janvier 2000, il a été élu président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), fonction qu’il a occupée jusqu’à sa retraite en 2012. Sous sa présidence, le CICR a considérablement élargi l’ampleur de ses opérations et a su relever les graves défis découlant des guerres d’Afghanistan et d’Iraq.

M. Kellenberger a étudié la littérature française et espagnole ainsi que la linguistique et a obtenu un diplôme de doctorat à l’Université de Zurich. Il a enseigné à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich et à l’Université de Salamanque et est actuellement professeur invité à l’Institut. Il a publié un certain nombre de livres et d’articles, en particulier sur le droit humanitaire.

Il a reçu de nombreuses distinctions et des doctorats honoris causa.