Les villas historiques

Villa_barton_300.jpg       Graduate Institute 2011

Villa Barton

Propriété de la Confédération suisse, la villa Barton est le siège de la formation continue de l’Institut. Elle fut durant de nombreuses années le lieu de formation de milliers d’étudiants passionnés par l’étude des relations internationales.

Située au bord du lac Léman dans le parc Barton, qui prolonge le parc Moynier et la Perle du Lac, elle porte le nom de Mme Alexandra Barton-Peel, qui légua, à sa mort, la villa et le parc à la Confédération avec l’obligation de préserver la forêt de séquoias géants située dans le parc. En 1938, la demeure est transformée et devient le siège de l’Institut universitaire de hautes études internationales, puis en 2008 de l’Institut de hautes études internationales et du développement.

La villa a fait l’objet en 2011 d’une rénovation de sa façade et de sa toiture, financée par la Confédération.
 

Villa Moynier

En octobre 2009 a eu lieu l’inauguration de la villa Moynier magnifiquement rénovée grâce aux efforts conjoints du Département fédéral des affaires étrangères et de la Ville de Genève. Celle-ci l’a mise à la disposition de l’Institut pour accueillir en priorité l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains, créée en 2007 en partenariat avec l’Université de Genève. Un autre programme conjoint, le Master en règlement des différends, y est également logé, de même que la Chaire suisse des droits humains.

La villa Moynier est située dans le parc Mon Repos, à quelques centaines de mètres de la villa Barton. Erigé entre 1846 et 1847, ce bâtiment a été la propriété de Gustave Moynier, premier président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). La villa a par la suite hébergé la Ligue des Nations en 1926 et le siège du CICR entre 1933 et 1946.