Débat de midi

Mardi 10 octobre 2017, 12:30 - 13:30

Crise des Rohingyas du Myanmar: causes et conséquences

Jean-Luc Maurer, professeur honoraire

Auditorium A1B
Maison de la Paix, Geneva

Les causes du récent exode massif de la minorité des Rohingyas du Myanmar vers le Bangladesh sont anciennes et complexes mais résultent du regain de nationalisme à caractère ethnico-religieux au sein du groupe majoritaire des Bamars qui occupent le pouvoir depuis l'indépendance. Les conséquences domestiques, régionales et internationales de cette crise vont rendre encore plus difficile la consolidation de la démocratie dans un pays qui est sorti très récemment d'une longue dictature militaire et rendent plus incertaine la construction d'une unité nationale qui n'a jamais été achevée.

Jean-Luc-Maurer.png (Jean-Luc-Maurer.png) Professeur honoraire de l’Institut, Jean-Luc Maurer a été directeur du Centre de recherche sur l’Asie moderne (CRAM), vice-directeur et directeur de l’IUED puis directeur du Centre d’études asiatiques (CEA) de l’IHEID et du master pluridisciplinaire en études asiatiques de l’Université de Genève. Il est l’auteur de près de 70 publications, incluant plusieurs ouvrages, comme auteur ou éditeur, et de nombreux articles traitant des problèmes de développement économique, social et politique de l’Indonésie, de l’Asie du Sud-Est et de la région Asie-Pacifique.

 

 
Registration / Inscription