Lunch Briefing

Tuesday 20 November 2018, 12:30 - 13:30

Négociations nucléaires avec l'Iran et la Corée du Nord: vers une hégémonie américaine?

Grégoire Mallard, professeur adjoint, anthropologie et sociologie; co-directeur du programme INP de la Formation continue

Auditorium A1B
Maison de la paix, Geneva

La décision du président Trump de sortir du cadre négocié par l’Iran et la communauté internationale sur son programme nucléaire et d’imposer des sanctions, sous forme d’exclusion ou d’amende, aux entreprises non américaines qui continueraient à avoir des relations commerciales ou financières en Iran pose question à la communauté internationale en général et à l’Europe en particulier.

Avec les dossiers iranien et nord-coréen, assiste-t-on à l’émergence d’une nouvelle ère marquée par l’hégémonie américaine? Les autres puissances pourront-elles contrebalancer l’importance grandissante des décisions gouvernementales et des lois américaines sur le reste du monde? Quel futur est-il possible d’envisager pour les grandes institutions multilatérales telles que le Conseil de sécurité de l’ONU?

Avant de rejoindre l’Institut en 2013 comme professeur adjoint au Département d’anthropologie et de sociologie, Grégoire Mallard était professeur assistant de sociologie à l’Université Northwestern et a obtenu son doctorat à l’Université de Princeton. Ses récentes recherches portent notamment sur les traités nucléaires et la gouvernance en Europe et au Moyen-Orient. Il a récemment obtenu un financement de l’European Research Council (ERC) pour un projet de recherché intitulé “Bombs, Banks and Sanctions: A Sociology of the Transnational Legal Field of Nuclear Non-proliferation”. Il est aussi l’auteur de Fallout: Nuclear Diplomacy in an Age of Global Fracture (University of Chicago Press, 2014) et de Gift Exchange: The Transnational History of a Political Idea (University of Cambridge Press, à paraître en décembre 2018).

REGISTRATION / INSCRIPTION